Skyscraper City Forum banner
1 - 20 of 867 Posts

·
Registered
Joined
·
29 Posts
Discussion Starter · #1 ·
dans le cadre "operation campus" si toulouse est retenue, la ville de toulouse envisage un telepherique de paul sabatier en passant par pech david jusqu'au canceropole!! (c'est original mais pourquoi pas)
ils envisagent aussi des navettes sur le canal du midi,mais la il faut pas etre pressé avec toutes ces ecluses !
 

·
Registered
Joined
·
12,504 Posts
C'est une excellente idée pour relier les 2 complexes scientifiques et de santé que sont le complexe Rangueil et les hopitaux Rangueil et Larrey au Cancéropôle.
La colline de Pech-David au milieu en sera plus facilement "traversable" en transports en commun.

J'aime cette idée.

Ce projet rentre dans le cadre de l'opération Campus http://www.ladepeche.fr/article/200...L-universite-de-Toulouse-vise-le-jackpot.html
C'est aujourd'hui que le ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche doit annoncer le nom des cinq premiers projets retenus dans l'« Opération Campus ». Cinq autres suivront avant la fin du mois de juin. Dix projets choisis parmi les quarante-six en compétition, qui se partageront les cinq milliards d'euros mis sur la table par l'État (1). Un projet sans précédent pour remettre l'université française à neuf d'ici 2012, à travers dix pôles d'excellence. L'Université de Toulouse compte bien en faire partie.

...

Navettes fluviales, téléphérique entre les facs
L'Opération Campus ne se contente pas d'une rénovation immobilière. En s'inscrivant dans le développement du territoire, le projet toulousain souhaite par exemple améliorer l'offre de circulation des étudiants, des professeurs et des chercheurs entre les sites universitaires et le centre-ville. Toulouse Campus propose de travailler sur quatre projets assez spectaculaires :

1. Prolongement de la ligne B du métro vers Labège, indispensable au développement des activités universitaires et économiques du sud-est.

2. Desserte fluviale par le canal du Midi entre Paul-Sabatier et le centre-ville. Au passage, ce projet s'inscrit dans une démarche de développement durable.

3. Téléphérique entre Paul-Sabatier et le Cancéropôle. Si la liaison est plutôt bonne jusqu'au centre-ville, l'UT2 est assez isolée de la zone de Langlade. Le projet de téléphérique a fait l'objet d'une étude de Tisséo en décembre 2007. Coût estimé : 100 millions.

4. Passerelles reliant Rangueil et Montaudran au-dessus la rocade.

...

Une cité internationale des chercheurs
Faire de Toulouse une ville universitaire internationale passe notamment par l'amélioration des conditions d'accueil et de vie des étudiants et des chercheurs.

Parmi les projets, celui de créer une cité internationale des chercheurs. Deux, voire trois sites sont privilégiés au centre-ville, explique Jacques Erschler : allées Jules-Guesde (enceinte de la fac de médecine) ; la rue des 36-Ponts ; La Grave (côté front de Garonne de l'hôpital). Le lieu choisi doit en effet être visible et prestigieux au centre-ville.

...

Nano, santé, environnement
La réputation de Toulouse en matière scientifique n'est plus à faire. Idem sur le très large spectre de disciplines et d'organismes, à forte compétence. Toulouse Campus développe une double stratégie : renforcer les deux pôles d'excellence déjà reconnus que sont l'aéronautique et l'espace d'un côté, et l'économie de l'autre ; mais aussi jouer la carte de la pluridisciplinarité dans trois domaines-clés que sont nanotechnologies ; santé et vieillissement ; environnement, risques et organisation. Au sujet des nanotechnologies, il s'agit de créer sur le campus Rangueil-Montaudran l'un des trois centres de recherches et d'innovation dans les nanotechnologies en France dans le cadre du projet national Nano Innov. Ce centre accueillera les chercheurs du public et du privé. De nouvelles formations universitaires en découleront, au sein d'une plateforme d'enseignement expérimental et pluridisciplinaires inédite en Europe.

...

Un complexe sportif à l'Arsenal. Avec environ 20 000 étudiants dans le centre-ville, l'université ne dispose d'aucun équipement sportif adapté. Et l'accueil de chercheurs étrangers accroîtrait encore les besoins. Toulouse Campus prévoit donc, en surélévation du parking de la Cité administrative qui jouxte les bâtiments de l'Arsenal, des équipements sportifs comprenant gymnases et salles de sports collectifs. Le coût est estimé à 25,7 M€.
 

·
Registered
Joined
·
12,504 Posts
Exact, reste à savoir sur les 5milliards d'€ combien vont être attribués à Toulouse-Campus pour savoir quels sont les projets de Toulouse Campus finançables.
 

·
Banned
Joined
·
5 Posts
Chanel

Creative Director at Chanel replica watches Jacques Helleu followed Coco Chanel's credo, having designed the first Chanel replica watches named 'Premiere' in 1987. The first model of the Chanel J12 watches line was introduced in 2000.In 2005, Chanel designers introduced the J12 line into the area of Fine Jewelry timepieces - they developed the jewelry Chanel replica watches that was equipped with the tourbillion. Chanel replica watches asked experienced Swiss watchmakers to develop the exclusive 'CHANEL O5-T.1' movement.
 

·
Registered
Joined
·
897 Posts
Au secours , les treads toulousains croulent sous le spam inutile; si un modérateur pouvait faire le ménage ou bannir les fautifs ..
 

·
Registered
Joined
·
12,504 Posts
Le projet Toulouse-Campus est en cours de redéfinition et une réponse doit être apportée ce mois-ci.

Apparemment, la correction à apporter porte sur la requalification (manque deprécisions et deprojets) des futurs anciens batiments universitaires laissées libres par la construction neuve.

Le projet de téléphérique liant l'hôpital Rangueil au futur hôpital du cancéropôle est toujours partie intégrante du projet campus, idem du projet Aérospace Campus également intégré dans le plan campus avec une requalification d'une partie "immeubles de bureaux" en "logements étudiants".
 

·
Registered
Joined
·
176 Posts
des nouvelle pour le téléphérique de Toulouse qui va relie l'Oncopôle a Rangueil
pour 2020 et oui et encore 2020 vue le coût pour quoi pas 2015,60m€ ce pas la mer a boire
j 'ai fait schéma pour visualiser pour voir ce que sa peu donne


Uploaded with ImageShack.us
 

·
Registered
Joined
·
101 Posts
Je me souviens que Pierre Cohen parlait plutôt à d'un télécabine que d'un téléphérique, ce qui permettrai une meilleur cadence et donc moins d'attente.
 

·
Registered
Joined
·
790 Posts
La distinction entre télécabine et téléphérique est difficile à faire ; c'est sûr que l'objectif est de concilier le plus efficacement fréquence et capacité. Des cabines de 15 à 20 places toutes les 30 secondes offriraient, à mon sens, un bon compromis. Moins, ce serait trop peu capacitaire, plus, la fréquence serait trop faible en HP.

Concernant le vent, les télécabines bicâbles voire tricâbles permettent une exploitation avec des vents de plus de 100km/h de côté. Le surcoût est assez faible mais en vaut la peine pour exploiter une quinzaine de jours supplémentaires dans l'année. Au pire, la partie la plus exposée au vent d'Autan (à savoir entre Rangueil CHU et Oncopôle) pourrait être fermée tandis que le tronçon UPS / Rangueil pourrait être maintenu.

Quoi qu'il en soit, c'est un investissement qui est prioritaire pour la bonne raison qu'il tendra ,dès l'inauguration ou peu de temps après, vers la rentabilité totale. Il y a même des excédents confortables à dégager (Cf. étude complémentaire troisième ligne métro).
 

·
^^^
Joined
·
291 Posts
Télécabine (ou téléporté d'une manière générale) ou téléphérique, c'est surtout une question de technique : la séparation ou pas des câbles de portance et de traction.
Après il y a des variantes. (télécabine pulsé, téléphérique débrayable, DMC, ...)
Pour résister à des vents de 100 km/h, il faut un engin de type Funitel, où les deux câbles porteurs-tracteurs sont espacés, donnant une bonne stabilité.

Mais bon... en milieu urbain, il faut quand même de la place : les DMC, Funitel, 2S ou 3S ont des gares assez monstrueuses.
D'autre part, on ne sait aller qu'en ligne droite entre deux gares, et il faut implanter les pylones, prendre garde au survol de bâtiments.
Quand même pas mal de contraintes.

Sinon, 16 places toutes les 30 secondes, une simple télécabine peut le faire.
 

·
Registered
Joined
·
12,504 Posts
Le transport téléporté avance :

Dans le cadre du PDU, en conseil de communauté urbaine du 09/02, une délibération pour création du transport téléporté reliant Rangueil à l'oncopôle.


 

·
Registered
Joined
·
60 Posts
Une cabine téléportée pour enjamber la Garonne à l'horizon 2017

Une cabine téléportée pour enjamber la Garonne à l'horizon 2017 :

http://www.ladepeche.fr/article/201...our-enjamber-la-garonne-a-l-horizon-2017.html



Tisséo examine aujourd'hui le projet de système téléporté qui doit enjamber la Garonne et relier Oncopole, hôpital Rangueil et le métro à Université Paul-Sabatier.
« Le téléporté, c'est du sérieux, c'est même très tendance pour du transport en commun dans des villes qui font face à un obstacle naturel », assure Bernard Marquié, adjoint au maire de Toulouse chargé de la Mobilité. Le projet toulousain de téléporté prévu pour relier Oncopole, hôpital Rangueil et Université Paul-Sabatier (UPS), figure dans le plan de déplacements urbains qui doit être adopté prochainement (le PDU définit les transports de l'avenir dans l'agglomération toulousaine).

Aujourd'hui, le conseil syndical du syndicat mixte des transports en commun (SMTC) Tisséo, qui s'agrandit avec la participation de la communauté d'agglomération du Muretain (1), examinera deux dossiers concernant le projet de téléporté.

Tisséo devrait approuver le programme d'opération de la liaison UPS-Oncopole et lancer un concours pour choisir un architecte conseil chargé de travailler à l'intégration au site et à l'esthétique du projet de téléporté et de ses stations, en liaison avec le constructeur qui sera choisi après mise en concurrence.

La métropole toulousaine va ainsi entrer dans le club de plus en plus fourni des grandes villes équipées de ce type de transport en commun : on connaît le téléphérique historique de Barcelone, qui relie le port à la colline de Montjuic, ou celui de Grenoble. Londres vient de se doter d'un téléporté pour les Jeux olympiques et la plus grande agglomération de Chine, celle de Chongqing, jumelée avec Toulouse, possède deux téléphériques anciens adaptés à son relief montagneux et au franchissement du Fleuve jaune.

Le franchissement de la Garonne présentera moins de difficultés tandis que ce mode de transport, qu'on croit à tort réservé aux stations de ski, est bien plus économique qu'une ligne de tram (un km de téléporté coûte deux à trois fois moins cher qu'un km de tram) et offre une capacité réelle de transport collectif, avec 6 000 à 7 000 voyageurs/jour escomptés pour la liaison UPS-Oncopole.

Celle-ci, avec ses trois stations, sa connexion au métro ligne B à UPS et aux futurs transports en commun en site propre (bus à haut niveau de service) Portet-Garonne-Oncopole (examiné aussi aujourd'hui) et Basso Cambo-Oncopole, contribuera au maillage du Sud toulousain.

1- La CAM, représentée par Thierry Suaud, maire de Portet et Adeline Rouchon, adjointe au maire de Muret en charge des Transports, siégera au comité syndical aux côtés de la Communauté Urbaine Toulouse Métropole, du Sicoval et du SITPRT.
 

·
Banned
Joined
·
0 Posts
44 M Eu + 50 M Eu, le telepherique de 2,6Km + BUS site propre Portet = 4/5Km branche tramway route d'Espagne / Canceropole ...

44 M Eu pour un transport qui devrait transporter 6000 passagers par jour c'est hors de prix. L'idée de telepherique est interressante mais c'est très cher. Faut voir si en limitant le projet à la section Université Paul Sabatier / Rangueil CHU (900/1000m) l'on simplifierait considerablement le concept et le cout.

Ces lignes de bus haut niveau de service coutent aussi très cher et sont inutiles, vu le niveau de population de Portet et le nombre de passagers constatés ...

Pour être franc, vu ce qui se passe du coté de l'Oncopole avec SANOFI qui essaye de partir, ça remet en cause tout le pole de compétitivité l'on se demande s'il y aura un potentiel voyageur suffisant pour le secteur, où sont les milliers d'emplois de jadis la plateforme chimique ?
 

·
Banned
Joined
·
815 Posts
Nul, scandaleux, encore un travers de la megalomania de nos élus locaux qui se voient tous seigneurs de megalopole globale. L'ambition c'est bien, la folie des grandeurs ça donne la situation en Espagne. Soyons clair, pour la France dans l'Europe, il n'y a pas de place pour plus de 2 ou 3 megalopoles en dehors de Paris. Et devinez quoi, on se place où par rapport à la banane Européenne ? - à l'opposé. Et Toulouse par rapport à la notoriété de Bordeaux c'est quoi ? c'est rien. Vous enlevez l'aéronautique et le spatial et ça redevient une juste une grande ville secondaire de province. Rien de mal à ça mais les dépenses doivent correspondre aux moyens, on ne fera pas de tour Eiffel à Toulouse.


Pour ce téléphérique, si on écoute bien leurs discours on se rend compte de la pauvreté de l'argumentaire : en gros, de grandes megalopoles l'ont fait, Toulouse est une mégalo-pole, alors on doit avoir notre téléphérique. Même si il n'y avait pas eu de colline je suis sûr qu'on en aurait créé une.

Le coût par rapport aux passagers transportés est juste pathétique. Le site du cancéropole est voué à l'échec car ailleurs se préparent déjà des traitements qui rendront obsolète le type de recherche de l'oncopole (au cas où vous cherchiez la vraie raison du départ de Sanofi...)

Voilà, ça continue. Vivement que l'Allemagne regarde nos dépenses. En attendant lundi j'irai à l'enterrement d'un jardin derrière le Capitole et j'observerai de loin les incapables, les megalomaniaques qui iront à l'inauguration du parking à piéton derrière le capitole.
 

·
Registered
Joined
·
790 Posts
Je vous invite à vous renseigner sur la rentabilité des télécabines urbains. Avec le métro lourd et à moindre mesure le VAL, ce sont les seuls TCSP capables de dégager des excédents d'exploitation. Le coût au passager transporté est faible tandis que le coût d'exploitation est particulièrement bas, bien moins coûteux que le bus ou le BHNS. Avec 6 à 10 000 validations quotidiennes, on peut tendre vers un taux de couverture des dépenses par les recettes de plus de 100%.

A partir de là, on peut se demander quelle est la part de l'analyse et quelle est la part de l'affirmation de comptoir.
 
1 - 20 of 867 Posts
Top