Skyscraper City Forum banner
1 - 20 of 121 Posts

·
Registered
Joined
·
734 Posts
Discussion Starter · #1 ·
Un sujet dont on a pas fini de parler...



Le projet de la grande mosquée revu et présenté en juillet
Publié le jeudi 21 juin 2007

La mairie a annoncé aujourd'hui qu'elle présentera, lors du conseil municipal du 16 juillet, une nouvelle délibération sur la grande mosquée. La précédente avait été annulée en avril par le tribunal administratif, saisi par des élus du MNR et du FN.

Le tribunal avait estimé que le faible montant du loyer annuel (300 €) et le bail emphytéotique de 99 ans constituaient une subvention déguisée contraire à la loi de 1905. Le prix du loyer a été recalculé à 24 000 € annuels et le bail réduit à 50 ans.

La Provence




Rappel:

La grande mosquée enfin sur les rails
Publié le vendredi 5 janvier 2007

La ville de Marseille a signé en juillet 2006 un bail emphytéotique (très longue durée) de 99 ans pour un terrain sur la Zac de Saint-Louis. C’est là que la grande mosquée devrait sortir de terre si l’association en charge du projet réussit à trouver les huit millions d’euros nécessaires.


Le site envisagé est celui des anciens abattoirs de Saint-Louis
©RICHARD COLINET ARCHIVES LA PROVENCE

C’est en 2001 après sa réélection à la mairie que Jean-Claude Gaudin s’engage clairement pour la construction d’une grande mosquée à Marseille. Dans sa commune, entre 150 000 et 200 000 musulmans se retrouvent pour prier dans de petites mosquées de quartier (une cinquantaine). Mais il manque à la ville un lieu de culte d’envergure permettant aux croyants de se rassembler, notamment pendant les grandes fêtes religieuses.

Lors de sa déclaration de politique générale en 2001, le maire a tracé les grandes lignes du processus : consultation des personnes représentatives de la communauté musulmane et création d’une association par ces dits-représentants.
Pour le terrain, le site envisagé est celui des anciens abattoirs de Saint-Louis, qui pourrait être loué à cette association via un bail longue durée. Charge à elle ensuite de présenter un projet architectural appuyé sur un plan de financement.

Seul souci mais de taille : pour créer cette fameuse association représentative des musulmans de la ville, un consensus est nécessaire. Le maire exige même l’unanimité de la communauté musulmane alors que celle-ci est divisée en courants liés à l’origine géographique ou à la pratique religieuse.

Deux tendances vont se dégager: l’une autour du Conseil des imams (islam tendance fondamentaliste), créé à Marseille en 1999 avec à sa tête Mourad Zerfaoui, l’imam de la mosquée Islah du marché aux puces, l’une des plus importantes de la ville.
L’autre autour du recteur de la Capelette, Bachir Dahmani, proche du consulat algérien et membre de l’association œcuménique Marseille Espérance et de Soheib Bencheikh, proche de la mosquée de Paris (islam dit modéré) parachuté à Marseille en 1995 mais manquant de légitimité. Soheib Bencheikh est même surnommé « le mufti sans mosquée » car il ne contrôle aucun lieu de culte. Et pendant des années, la mairie va s’appuyer sur ces deux personnalités pour mener son projet.

Un consensus difficile

Après avoir auditionné une cinquantaine de personnes, le comité de pilotage mené par Claude Bertrand, directeur de cabinet du maire, dresse fin 2002 une première liste d’une trentaine de personnes qu’elle juge représentatives de la communauté.
Cette sélection est loin de faire l’unanimité. Le Conseil des imams de France lié à la mosquée Islah du marché aux puces et la Coordination des musulmans de Marseille s’estiment mal représentés dans la future association et lancent une pétition. Motif : ce n’est pas au maire de décider qui représente le mieux les musulmans.

En 2003, la balance va pencher de leur côté. Le ministre de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy, met en place le Conseil français du culte musulman (CFCM) et ses 25 comités régionaux (CRCM) dont celui de Paca. Et à Marseille, c’est Mourad Zerfaoui, l’imam de la mosquée Islah qui en devient président, grâce à une alliance avec l’Union des organisations islamistes de France (UOIF) légitimée depuis peu par Nicolas Sarkozy. Reléguant loin derrière lui les courants liés à la Mosquée de Paris.

La mairie avait jusque là complètement sous-estimé l’influence du Conseil des imams et se retrouve avec un interlocuteur, Mourad Zerfaoui, pas vraiment enclin à la négociation.
Conséquence immédiate : le projet de grande mosquée bat de l’aile et l’équipe municipale s’oriente plutôt vers une amélioration des lieux de cultes déjà existants et la création de mosquées de proximité.

Nouvelle donne

En 2005, deux ans après l’arrivée de Mourad Zerfaoui à la tête du CRCM, de nouvelles élections vont changer la donne. Le fossé s’est creusé entre la mosquée Islah et son allié, l'UOIF, qui prône plutôt une stratégie de négociations avec les politiques.
A la sortie des urnes, Mourad Zerfaoui est en tête des élections mais une union des autres courants amènent à la tête du CRCM-Paca, Abderrahmane Ghoul, un homme considéré comme modéré.

Cette nouvelle alliance relance de projet de grande mosquée. Jean-Claude Gaudin accepte d’abandonner l’unanimité au profit du principe de majorité et met à l’écart le peu populaire Bencheikh.
Avec Mohcen N’Gazou, délégué régional de l’UOIF, Abderrahmane Ghoul rencontre les différents courants musulmans et les convaint de se réunir au sein d’une association La mosquée de Marseille.

C’est cette structure présidée par Nordine Cheikh qui signe le 17 juillet avec la ville de Marseille un bail emphytéotique (très longue durée) de 99 ans pour un terrain de 8000 m2 sur la Zac de Saint-Louis.
La mosquée devrait avoir une capacité d’accueil maximum de 2000 fidèles. Reste à trouver les huit millions d’euros nécessaires pour finaliser le lieu de culte.

Abou Diarra, le trésorier du projet estime que la part des financements extérieurs au pays ne devrait pas dépasser 20 à 30% des souscriptions afin d’éviter « une mainmise de l’étranger sur la grande mosquée ».

Karine Portrait
 

·
Registered
Joined
·
734 Posts
Discussion Starter · #2 ·
Grande mosquée
20 minutes 16/07/2007

Le conseil municipal de Marseille se réunit ce matin pour examiner plus de 110 délibérations dont la grande mosquée.
Après avoir été rappelée à l'ordre par le tribunal administratif, la mairie a revu à la hausse le loyer du terrain qu'elle va louer pour la construction de la grande mosquée. La communauté musulmane devra payer 24 000 € par an pendant cinquante ans.




J'ai vu un reportage aux infos qui disait que le MNR allait encore déposer plainte mais que la Mairie était très confiante.
Sur la présentation de la mosquée il était annoncé qu'il y aurait 2 minarets et que les travaux devraient commencer assez vite.
 

·
Registered
Joined
·
734 Posts
Discussion Starter · #3 ·
Marseille adopte un nouveau projet de grande mosquée
Publié le lundi 16 juillet 2007

Le conseil municipal de Marseille a adopté ce matin un projet remanié pour l'implantation d'une grande mosquée, un an après avoir avalisé une première mouture annulée entretemps par le tribunal administratif.

Les représentants de l'extrême-droite, qui avaient saisi le tribunal administratif après le vote du premier projet en juillet 2006, ont averti qu'ils comptaient à nouveau déposer un recours contre ce projet mais Jean-Claude Gaudin a réaffirmé sa détermination à le mener à bien, se disant prêt à aller jusqu'en Conseil d'Etat.

Aux termes de la délibération adoptée lundi, la ville va consentir un bail emphytéotique de 50 ans à l'association La Mosquée de Marseille, moyennant un loyer annuel de 24 000 euros, pour une parcelle de 8 616 m2 dans le quartier Saint-Louis (15e arrondissement) avec des bâtiments où étaient installés auparavant des abattoirs.

La Provence avec AFP
 

·
Registered
Joined
·
734 Posts
Discussion Starter · #4 ·
A Marseille, la grande mosquée n'est pas au bout de ses peines
Publié le mardi 17 juillet 2007

Le projet a été revoté hier mais risque d'être attaqué à nouveau. Et les financements sont absents

Honte à vous, d'avoir cette attitude discriminatoire. La loi 1905 (sur la séparation des églises et de l'État) est injuste à l'égard des musulmans." Jean-Claude Gaudin a réaffirmé hier lors du conseil municipal sa volonté, ferme et définitive, de réaliser une grande mosquée, ce symbole que les 200 000 musulmans de Marseille attendent depuis des décennies, mais surtout depuis 2001, depuis que le maire UMP, fervent catholique, tient la barre de ce dossier à rebondissements.

Jean-Claude Gaudin ne veut pas lâcher, se souvenant notamment d'un sondage qui révélait, en 2003, que 57% des Marseillais y étaient favorables. "Pourquoi un tel acharnement à l'égard des musulmans?", s'est-il même agacé auprès des élus d'extrême-droite. Déjà, il y a 18 mois, Jean-Marie Le Pen (FN) avait imprimé une carte de voeu sur laquelle la Bonne Mère était remplacée... par une mosquée, histoire d'effrayer les Marseillais. Gaudin veut être le maire de l'apaisement et tous, autour de lui, assurent qu'il ne fera pas machine arrière. "Tant que Gaudin est là, la mosquée se fera", appuie l'imam Ghoul, président du culte musulman.

Reste que ce n'est pas le maire qui devra trouver les 8 millions d'euros qui serviront à la rénovation du bâtiment, situé à Saint-Louis (15e ). "On est au point de départ, concédait hier l'association qui gère le dossier. L'Algérie s'engagerait sur 1 million d'euros, le Maroc sur la même somme." Et l'Arabie Saoudite serait sur les rangs. "Les gens ont besoin de concret avant de se lancer", analyse M. Ghoul. Le MNR et le MPF préviennent qu'ils attaqueront cette nouvelle délibération, sans doute sur le prix du loyer annuel pourtant fixé à 24000€ ; tandis que la mairie répond qu'elle ira jusqu'au conseil d'État s'il le faut.

"Alors, ce sera une bataille d'experts, ce qui n'empêche pas le projet d'avancer", explique-t-on à la mairie. À 8 mois des municipales, la grande mosquée est-elle à nouveau en panne? "Le temps que tous les appels arrivent à terme, elle sera déjà faite, cette mosquée" , promet un proche de Gaudin. On a du mal à le croire aujourd'hui.

Retrouvez aujourd'hui dans La Provence des extraits du conseil municipal et les trois autres polémiques qui l'ont animé.

Par Christine François-Kirsch ( [email protected] )




C'est quand même pas normal. Il est temps que ce projet se concrétise. Dans le reportage tv que j'ai vu, il était montré les conditions déplorables dans lesquelles se trouvaient les fidèles pour prier.
Les salles de prière sont tellement bondées qu'une partie des gens, dont pas mal de personnes âgées, se retrouvent à genoux le long des trottoirs (de 1,5 m de largeur en plus)...
 

·
Registered
Joined
·
108 Posts
Certes...mais céder un terrain à une organisation religieuse (quelqu'elle soit) m'interpelle et me dérange...Le principe de laïcité n'est pas respecté dans ce cas...
 

·
Registered
Joined
·
734 Posts
Discussion Starter · #6 ·
Moi ce qui m'interpelle et me dérange c'est l'hypocrisie de la situation.
Toute les grandes communautés religieuses ont de grands et beaux lieux de culte sauf la très importante communauté musulmane qui pratique le sien dans des conditions infâmes.
Elle a sa part de responsabilité dans l'enlisement de ce projet qui traine en longueur depuis des années. Cette communauté est composée de divers branches éthniques et courants religieux qui ont dû se mettre d'accord selon l'exigence de Gaudin. L'effort n'était pas simple mais maintenant que c'est fait et il n'est pas normal que certains leur cherchent encore des poux.

Certes il y a la loi. Mais la Mairie, tout en tentant de la respecter, souhaite faciliter la réalisation de ce projet.
On peut aussi dire que les églises profitent de subventions déguisées puisque celles contruites avant 1905 sont en partie entretenue par la Mairie. Sans compter l'Etat qui participe aux rénovations des édifices religieux classés monuments historiques et qui sont en grande majorité chrétiens. Il y a donc une forme d'injustice même si la loi la rend légale.

Certaines communautés religieuses se sont débrouillées seules mais elles étaient mieux organisées, pas aussi importantes et moins démunies que la communauté musulmane. Je préfère que la Mairie leur donne un coup de pouce plutôt que de voir des vieillards prier dans les caniveaux ou que des Saoudiens pas très nets viennent apporter des financements.
 

·
Registered
Joined
·
734 Posts
Discussion Starter · #7 ·
Premières déclarations du nouveau Préfet
Publié le mardi 17 juillet 2007

Le nouveau préfet de la région Paca, Michel Sappin, s’est exprimé ce matin sur le projet de construction de la grande mosquée dans le quartier de Saint Louis. « Je trouve scandaleux que les pratiquants d’un culte aussi important ne puissent pas bénéficier de conditions décentes pour pratiquer leur religion » a t-il insisté en réaffirmant sa solidarité au maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin.

Il a également évoqué le devenir de la zone commerciale Plan de Campagne se déclarant favorable à une longue négociation avec tous les acteurs, syndicats ou chefs d’entreprise. « La fermeture pure et simple le dimanche de Plan de Campagne n’est certainement pas la solution » a t-il affirmé.

la Provence
 

·
Banned
Joined
·
3,272 Posts
Heureux de voir que Marseille va enfin avoir sa Grande Mosquée. Honnêtement ce devrait être le cas depuis les années 70. Content également que le minaret de 25 mètres soit maintenu. Franchement, j'ai du mal à comprendre l'intérêt de construire des mosquées sans minaret. Ce n'est que 25 mètres de haut après tout, soit la hauteur d'un immeuble de 6 ou 7 étages. C'est pas ça qui va faire de l'ombre à Notre-Dame-de-la Garde.
 

·
Registered
Joined
·
182 Posts
Les salles de prière sont tellement bondées qu'une partie des gens, dont pas mal de personnes âgées, se retrouvent à genoux le long des trottoirs (de 1,5 m de largeur en plus)...
Heu, c'est le concept de la mosquée, non ?

Benji said:
Certes...mais céder un terrain à une organisation religieuse (quelqu'elle soit) m'interpelle et me dérange...Le principe de laïcité n'est pas respecté dans ce cas...
Tant que le terrain n'est pas cédé pour une somme modique (ce qui s'apparente alors à une subventiond déguisée, et donc interdit par la loi de 1905), il n'y a rien de choquant ni de contraire au principe de laïcité (qui ne veut pas dire athéisme de facto de l'état, selon l'adage l'état ne reconnait aucun culte, mais les connait tous). C'est au contraire l'application normale du principe de liberté de culte, corrolaire indispensable de la laïcité.

Cordialement,
Revas
 

·
Bring Constantinople back
Joined
·
16,637 Posts
Heureux de voir que Marseille va enfin avoir sa Grande Mosquée. Honnêtement ce devrait être le cas depuis les années 70. Content également que le minaret de 25 mètres soit maintenu.
Je ne suis pas tout à fait de cet avis: autant je trouve normal que la population Marseillaise de confession musulmane (25% environ de la population Marseillaise...) dispose de lieux de culte, de prière et d'enseignement, autant je suis dubitatif sur l'interêt de construire une mosquée aussi monumentale avec minaret.
Vu la place au sol et le prix des travaux, il serait plus logique de construire plusieurs petites mosquées à travers la ville et ses différents quartiers plutôt qu'un seul édifice prestigieux.

Je ne suis pas vraiment très religieux mais je respecte toutes les confessions et toutes les pratiques mais à condition que ces dernières soient discrètes et respecten t la laïcité. Or, un minaret de 25 m a un côté particulièrement ostentatoire.
 

·
Registered
Joined
·
182 Posts
Je ne suis pas vraiment très religieux mais je respecte toutes les confessions et toutes les pratiques mais à condition que ces dernières soient discrètes et respecten t la laïcité. Or, un minaret de 25 m a un côté particulièrement ostentatoire.
En gros vous êtes pour tant qu'ils se cachent ?

Il faut préciser que le principe de laïcité, et la jurisprudence est très clair là dessus (cf celle au sujet des maires communistes voulant interdire le port de la soutane et les processions publiques) ne consiste pas à entraver la liberté de culte (ce qui est une conséquence logique de votre position) et n'oblige nullement les religions à une quelquonque laïcité.

A l'exeption des cas prévus par la fameuse loi sur le voile, ce sont les agents publics, et seulement eux, qui, dans le cadre de l'exercice de leur fonction, sont tenu à la discretion sur leurs oipinions religieuses, du fait du principe selon lequel l'agent public en service représente l'état, qui lui, est laïc, et donc ne reconnaît aucune religion en particulier mais les connaît toutes.

Otez ce sein que je ne saurais voir...

Still true today, and it will probably always will be so (je m'essaie à un mauvais anglais, comme Jourdan s'essayait à la prose).
 

·
Registered
Joined
·
22 Posts
c'est vrais un minaret est ostentatoire. IL FAUT RASER NOTRE DAME. On ne vois qu'elle ça aussi c'est ostentatoire. Je suis athée, mais je ne dénigre pas le rôle des religions dans l'élévation idéologique de certains principes. Il est grand temps de construire un lieu de culte a l'image de la population et surtout de lui donner le statut qui propagera la parole d'Averoes plutôt que celle d'extrémiste de tout poils (toutes religions confondues).

Puis la cathédrale de la Major est byzantine .. Ca aussi il faut le raser !!!!!!

En effet Averoes a beaucoup a nous apprendre même de nos jours.
 

·
Registered
Joined
·
182 Posts
Il est grand temps de construire un lieu de culte a l'image de la population et surtout de lui donner le statut qui propagera la parole d'Averoes plutôt que celle d'extrémiste de tout poils (toutes religions confondues).
Mouais, et on aura de la neige à Noël, inshallah...

Je ne suis pas expert en la matière, mais il me semble que la philosophie d'Averroés est bien hérétique par rapport à l'islam sunnite contemporain. Donc on a autant de chance de voir un imam monter en chair y précher Averroés que de voir le pape monter faire l'apologie de l'arianisme.

Et en fait, la question n'est pas là, que cette mosquée prèche la barbe à Papa, Avèroes, Pokémon ou le salafisme le plus intransgigant : la question posée est celle de la liberté du culte, qui existe dans notre pays.
 

·
Bring Constantinople back
Joined
·
16,637 Posts
Erreur: voir ci-dessous
 

·
Bring Constantinople back
Joined
·
16,637 Posts
En gros vous êtes pour tant qu'ils se cachent ?
Non, absolument pas.
Je suis pour qu'ils respectent les règles d'urbanisme, c'est tout.
Une religion (quelqu'elle soit) se pratique bcp mieux dans une construction modeste que dans un lieu grandiose. Bon, c'est peut être aussi parce que je suis Protestant et que la modestie des lieux de culte fait partie intégrante de cette religion.

Evidement, dès que l'on emet une idée qui n'est pas "complêtement politiquement correcte", des petits malins se dépechent de la déformer: ainsi, l'auteur d'une remarque sur certains aspects d'un projet est catalogué comme un opposant. Non, je ne suis pas contre la construction de mosquées à Marseille mais je ne vois pas bien à quoi pourra bien servir un tel batiment et surtout un minaret: le but est bien de se faire voir.
 

·
Registered
Joined
·
734 Posts
Discussion Starter · #16 ·
revas said:
corsair said:
Les salles de prière sont tellement bondées qu'une partie des gens, dont pas mal de personnes âgées, se retrouvent à genoux le long des trottoirs (de 1,5 m de largeur en plus)...
Heu, c'est le concept de la mosquée, non ?
Ah bon ? A genoux sur la voie publique à côté d'un caniveau ?
 

·
Registered
Joined
·
734 Posts
Discussion Starter · #17 ·
Je ne suis pas tout à fait de cet avis: autant je trouve normal que la population Marseillaise de confession musulmane (25% environ de la population Marseillaise...) dispose de lieux de culte, de prière et d'enseignement, autant je suis dubitatif sur l'interêt de construire une mosquée aussi monumentale avec minaret.
Vu la place au sol et le prix des travaux, il serait plus logique de construire plusieurs petites mosquées à travers la ville et ses différents quartiers plutôt qu'un seul édifice prestigieux.

Je ne suis pas vraiment très religieux mais je respecte toutes les confessions et toutes les pratiques mais à condition que ces dernières soient discrètes et respecten t la laïcité. Or, un minaret de 25 m a un côté particulièrement ostentatoire.
Et tu ne crois que ça reviendrait aussi cher de multiplier les salles de prières vu le nombre de quartiers à Marseille ?
Le projet est estimé à 8 millions d'euros donc je ne vois pas en quoi il est à ce point monumental. Un minaret de 25 m (si c'est vraiment le cas) ce n'est quand même pas la tour de Babel.
N'importe quelle église de quartier a son clochet. Je ne vois pas pourquoi la seule grande mosquée de Marseille ne pourrait pas avoir son minaret.

Et puis par rapport à l'importante population locale de confession musulmane et aux rélations historiques qu'à la ville avec l'Afrique du nord, on peut voir ce projet comme un symbole qui dépasse le cadre religieux.
D'ailleurs la Mairie souhaite que la mosquée abrite un centre culturel ouvert à tous, une sorte de mini institut du monde arabe.
 

·
Bring Constantinople back
Joined
·
16,637 Posts
Le projet est estimé à 8 millions d'euros donc je ne vois pas en quoi il est à ce point monumental. Un minaret de 25 m (si c'est vraiment le cas) ce n'est quand même pas la tour de Babel.
Bon, dans ce cas, OK: cette "grande" mosquée aura plutôt les dimensions d'une église que d'une cathédrale. Et puis, 25 m de minaret , ce n'est pas vraiment très haut par rapport à un immeuble d'habitation. Maintenant, je ne suis pas persuadé que la construction d'un seul batiment de cette dimension suffise pour résoudre le problème des prières à genoux dans les rues. Lorsque l'on connait un peu la taille de la ville de Marseille et la qualité des transports, on est en droit d'en douter.
 

·
Registered
Joined
·
182 Posts
Une religion (quelqu'elle soit) se pratique bcp mieux dans une construction modeste que dans un lieu grandiose.
Mouais, ni vous ni moi ne somms musulmans, je ne vois donc pas commen nous pourrions avoir un avis légitime sur la question. C'est à eux de définir leurs besoins, pas à nous de leur faire la leçon.

corsair said:
Ah bon ? A genoux sur la voie publique à côté d'un caniveau ?
C'était le "à genoux" que j'avais mis en gras ;-)

Revas,
qui précise qu'il est loin d'être enthousiasmé par le projet:nuts:
 

·
Registered
Joined
·
734 Posts
Discussion Starter · #20 ·
Oui j'ai bien vu que tu mettais cette expression en gras. Mais je ne vois pas l'intérêt de la sortir du contexte de ma phrase.
Ce que je note ce n'est pas que les gens prient à genoux mais qu'ils le soient sur des trottoirs étroits à la sortie de salles de prière trop bondées pour les accueillir.
Ce n'est pas acceptable. Encore une fois, ces personnes (souvent âgées) ont le droit à un minimum de confort, d'hygiène et de dignité pour pratiquer leur culte.

Sinon, je suis d'accord avec toi, on ne peut pas juger de ce qui est bon ou pas pour eux. Ils le savent mieux que nous. Et ils ont fait le choix d'une grande mosquée.
Elle pourra accueillir 3000 fidèles, ce qui soulagera d'un coup le problème du manque de place.
J'en reviens à la préférence d'Eomer de privilégier la construction de salles de prière sur toute la commune sachant qu'il en faudrait plus d'une dizaine pour arriver à la même capacité...
Sans reparler du coût pas forcément moins onéreux que celui de la construction d'une grande structure et du temps pour couvrir tout le territoire communal, ces lieux seraient moins repérables et ne seraient pas beaucoup plus accessibles. En effet, certains ne sauraient pas où les trouver par manque de visibilité et le problème du manque de TC sur Marseille rendrait difficile leur desserte. Même avec une salle par arrondissement, vu leur étendue, il ne serait pas plus simple de s'y rendre.
Alors que la grande mosquée, située en plein coeur du secteur de la ville où la communauté musulmane est la plus forte, devraient satisfaire le plus grand nombre de fidèles. De plus, elle sera construite à proximité de l'artère principale qui relie ces quartiers au centre-ville. Plusieurs lignes de bus y passent et il est prévu à moyenne terme que le tram fasse de même. On peut même penser qu'une grande mosquée attirant régulièrement des milliers de personnes justifierait une augmentation des fréquences de bus et serait un argument supplémentaire à l'arrivée du tram. En effet, ce lieu de culte important aura aussi l'avantage d'être un équipement structurant et attractif dans un secteur de la ville qui en compte très peu au delà de quelques centres-commerciaux.
C'est donc une chance pour les fidèles mais aussi pour l'ensemble de la population de ces quartiers.
 
1 - 20 of 121 Posts
Top