SkyscraperCity banner

21 - 34 of 34 Posts

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
T.Palm : 2 000 m2 dédiés à la justice




Le département de la justice investira bientôt le bâtiment qui jouxte le palais. Des salles d’audience y seront notamment installées, sous haute sécurité.

On le savait, les services verviétois de la Justice disposeront prochainement de nouveaux locaux dans l’immeuble T.Palm en construction situé juste en face, dans la rue du Tribunal. Il faut dire que le manque de place et la vétusté du Palais de Justice commencent réellement à peser sur les magistrats et le personnel qui l’occupent au quotidien.

Au total, quelque 2 000 m2 leur seront entièrement consacrés, notamment pour y accueillir des bureaux. Les déménagements des tribunaux du travail et du commerce avaient déjà été évoqués précédemment mais il semblerait également que d’autres juridictions seraient intéressées de rejoindre le bâtiment dernier cri.

«Certaines audiences du tribunal correctionnel pourront aussi y prendre place à titre exceptionnel, principalement pour des raisons de sécurité, explique Christine Wilwerth, procureur du Roi. Ce sera le cas par exemple s’il y a un certain nombre de prévenus ou si ceux-ci sont particulièrement dangereux. Puis, au niveau du Parquet, nous avons également demandé à ce que le tribunal de première instance y soit déplacé.» De quoi facilement combler la surface importante que le département de la Justice possède désormais.

Néanmoins, cette proximité avec les affaires judiciaires pourrait éventuellement décourager voire effrayer les acheteurs potentiels de la trentaine de logements que propose de surcroît ce projet immobilier… «Bien au contraire, indique Éric Dufer, directeur de projet chez T.Palm. On peut même dire que c’est un atout. Habiter dans une telle institution, c’est comme vivre au-dessus d’un commissariat, cela rassure nos clients. Car il s’agira en plus d’un bâtiment ultra-sécurisé.» En effet, les infrastructures ont été entièrement pensées pour assurer la protection de ces futurs habitants. Vitres pare-balles, caméras de surveillance, portail à l’entrée mais aussi service de sécurité qui veillera aux allées et venues, tout a été prévu. Et cela fonctionne bien. «À l’heure actuelle, les préventes de ces appartements avancent bien et nous sommes toujours en discussion avec les commerçants intéressés par les surfaces au rez-de-chaussée», précise Éric Dufer.

Déjà bien avancé, l’immeuble devrait être terminé pour novembre 2015. Quant au département judiciaire, il devrait intégrer celui-ci début 2016, si tout va bien.
http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20150206_00598259
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Un nouveau quartier de plus de 500 logements sur l'île Adam à Verviers


Le conseil communal de Verviers a voté lundi soir la fixation d'un périmètre de revitalisation urbaine sur le site de l'île Adam, situé à l'arrière du boulevard des Gerarchamps à Verviers, afin d'y réaliser plus de 500 logements, des espaces publics de qualité et une infrastructure publique à savoir un hall omnisports ou la nouvelle caserne des pompiers.

Un promoteur privé avait obtenu un permis pour réaliser, au départ, une centaine de logements. Le collège a décidé de créer à cet endroit un périmètre de revitalisation urbaine, le 3e après Spintay et la Porte d'Heusy, afin d'y construire, jusqu'en 2023, un total de 512 logements.

"30 millions seront investis dans la première phase des travaux et le partenaire privé se chargera également de réaliser une nouvelle place publique estimée à 1,35 million dont 1,25 million sera subsidié", explique Benoit Pitance, échevin de l'urbanisme et de l'aménagement du territoire. Selon lui, douze mois devraient s'écouler entre l'introduction du dossier à la Région wallonne et l'octroi du permis.

L'opposition a cependant soulevé l'épineux dossier de l'infrastructure publique. La nouvelle caserne des pompiers fait partie des possibilités et le bourgmestre, Marc Elsen, a annoncé une réponse sur le sujet pour début mai au plus tard. Le bourgmestre a rappelé qu'une rénovation et extension de l'actuelle caserne était également en réflexion.

Quant au centre sportif, qui est aussi pressenti sur l'ancien site d'HDB, il devra faire l'objet d'un phasage de construction.

L'étude s'effectue simultanément sur les deux sites.
http://trends.levif.be/economie/immo/un-nouveau-quartier-de-plus-de-500-logements-sur-l-ile-adam-a-verviers/article-normal-374317.html
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
La Région wallonne et la Ville de Verviers veulent rénover le Grand Théâtre




Le sort du grand théâtre de Verviers a été évoqué, ce lundi, au cabinet du ministre wallon du patrimoine, Maxime Prévot. Il a reçu le bourgmestre de la cité lainière, et son échevine de la culture, pour une "réunion de travail".

Le ministre estime que le Grand Théâtre est un écrin patrimonial à préserver. Mais, l'édifice est dans un état déplorable et la rénovation risque de coûter très cher. Cette collaboration intervient après l'échec encouru par la Ville de Verviers en quête de fonds Feder, fonds européens qu'elle aurait voulu obtenir pour rénover l'édifice.

Le 23 juin dernier, le Collège a dû interdire de pénétrer dans le Grand Théâtre après la chute, d'une dizaine de mètres, d'une moulure au sein du foyer. La vétusté du plâtre a été avancée par un expert pour expliquer cet incident. Une seconde expertise a été réalisée la semaine dernière et les résultats sont attendus pour le 10 juillet.

Selon nos informations, des pistes de co-financement par la ville et la région ont été examinées. Mais les participants à cette rencontre jugent prématuré d'en dire plus. Une nouvelle séance est prévue après les congés d'été.
https://www.rtbf.be/info/regions/liege/detail_la-region-wallonne-et-la-ville-de-verviers-veulent-renover-le-grand-theatre?id=9026449
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Dison: inauguration des 23 appartements de l'ex-société EIB





C'est la fin d'une saga à Dison, à côté de Verviers. 25 ans après le départ de la société EIB, 23 appartements viennent d'être inaugurés dans l'ancien bâtiment abandonné par l'entreprise. Des appartements construits par la société de logements publics Logivesdre, mais qui ne sont pas des logements sociaux.

Ces 23 appartements seront proposés au prix du marché, entre 400 et 700 euros par mois, ce qui est plus cher qu'un logement social. C'est une application du concept de "loyer d'équilibre". C'est prévu par le décret wallon de septembre 2007.

Le but, c'est d'attirer des locataires capables de payer des loyers plus élevés. Ça fait plus d'argent dans les caisses des sociétés de logement public. Ça les aide à équilibrer les comptes. Gilbert Schaus, directeur de Logivesdre: "Nous ne sommes pas dans du logement social. La commune de Dison, qui a déjà plus de 10% de logements publics, a voulu des logements pour une population un peu moins défavorisée. Le second aspect, c'est de permettre aux sociétés de rentrer dans leurs frais et éventuellement même de dégager un peu de moyens pour pouvoir rénover le reste de leur parc".

Le président de la société Logivesdre, le libéral Freddy Breuwer, y voit un autre avantage: "C'est une façon de déstigmatiser le logement social. Si on peut aller jusqu'à enlever les antennes paraboliques ou des choses comme ça, je pense qu'il faut le faire pour éviter de donner une image un peu négative. On peut faire du logement public intelligent et faire en sorte que ce qui a un certain prix ait de la valeur pour tout le monde".

Pour bénéficier d'un de ces logements, les critères sont plus souples que pour un logement social. On ne peut pas être propriétaire. Il faut gagner tous les mois au moins quatre fois la valeur du loyer. Le logement est attribué à qui l'a demandé en premier. Et on loue au prix du marché.
https://www.rtbf.be/info/regions/liege/detail_dison-inauguration-des-23-appartements-de-l-ex-societe-eib?id=9099188
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Deux grands dossiers verviétois débloqués en fin 2017




Dans nos rétrospectives de l’année et les perspectives pour 2018, il y a une ville qui a vu arriver de bonnes nouvelles en cette fin 2017. C’est Verviers. Avec deux dossiers importants qui semblent se débloquer.

Le centre commercial au centre-ville
Le premier de ces dossiers, c’est un peu le monstre du Loch Ness verviétois, celui du projet de centre commercial au cœur de la ville. Depuis quinze ans, tout a été dit sur ce projet qui a pris des allures de saga mais cette fois, un véritable espoir de concrétisation semble être présent. Avec la reprise du projet par City Mall, qui l’avait initié avant de le revendre au groupe Banimmo, tous les feux sont désormais passés au vert, y compris au niveau judiciaire. La commercialisation du futur complexe a pu débuter.

A terme, l’objectif est de construire un centre de 28.000 m² avec une centaine de boutiques et 1150 places de parking. Pour la ville, le projet est crucial car l’attente de sa réalisation a conduit le centre-ville à une certaine désertification commerciale. Il s’accompagne aussi d’une rénovation urbaine.

Le grand théâtre
Le deuxième dossier qui s’est débloqué, c’était il y a quelques jours, c’est celui du grand théâtre.

Le grand théâtre et sa rénovation. Le bâtiment est très vétuste. Des pierres s’en détachent, des arbres y ont même par moment poussé, et il a fini par être évacué en juin 2015. Depuis, il attend sa rénovation.

En juillet 2016, la Région wallonne promettait 13 millions d’euros de subsides et depuis une quinzaine de jours, la somme a été inscrite dans un accord cadre approuvé par ce gouvernement. C’est donc désormais de l’acquis. La somme sera libérée en dix annuités pour des dépenses liées à l’aspect patrimoine.

C’est donc une avancée importante, mais il reste à trouver une dizaine de millions pour le côté culturel. Du côté de la Fédération Wallonie-Bruxelles cette fois. Pour un projet terminé, il faudra au moins dix ans.
https://www.rtbf.be/info/regions/liege/detail_deux-grands-dossiers-vervietois-debloques-en-fin-2017?id=9801437
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
En 2026, une extension moderne au Grand Théâtre de Verviers





"La ville n'abandonne pas la rénovation du Grand Théâtre" clame la majorité PS-CDH. "C'est même une priorité, mais c'est un dossier qui prend du temps". L'architecte a rendu son étude de faisabilité. Le collège communal vient de la valider. Les édiles verviétois ont choisi l'option de restauration la plus ambitieuse. Celle qui prévoit d'agrandir le bâtiment côté gare. Les citoyens auront tout le temps de s'habituer à l'idée avant de la voir sortir de terre : l'inauguration du Grand Théâtre rénové et agrandi est annoncée pour 2026.

Côté gare, une architecture contemporaine et une troisième scène

Côté gare, le bâtiment néo-classique va changer d'aspect. Le visiteur qui descendra vers la place verte découvrira d'abord l'extension contemporaine. L'architecture définitive de cette nouvelle aile n'est pas encore précisément déterminée. Elle comprendra en tout cas une nouvelle salle, avec une scène de niveau avec celle connue de tous les verviétois. Les deux scènes pourront même être réunies en une seule, et accroitre de cette manière la profondeur disponible pour les représentations.

L'extension comprendra aussi un "tiers lieu", c'est-à-dire un espace de convivialité ouvert, avec tables, fauteuils et ordinateurs. Il sera possible d'y boire un café. Une ouverture vers la rue du manège permettra aussi aux camions de décharger plus aisément les décors. "Nous comptons aussi y installer des résidences d'artistes" précise l'échevin Jean-François Istasse.

Construire cette nouvelle aile impliquera de démolir une partie de la façade arrière du Théâtre, qui est un bâtiment classé. "Nous discutons beaucoup avec le patrimoine, nous avons de nombreuses réunions, ils sont au courant de nos intentions, mais il va falloir maintenant entrer dans le détail et obtenir les autorisations, ce qui ne sera pas une mince affaire" admet l'échevin.

2022 début des travaux

Restaurer et agrandir le Grand Théâtre doit coûter une trentaine de millions d'Euros. La ville de Verviers en a déjà obtenu treize de la Région Wallonne. Elle compte aussi demander des subsides à la Communauté Française. Les travaux pourraient débuter en 2022. En attendant qu'ils se réalisent, la ville prévoit de réouvrir dès cette année la scène au public. Le Centre culturel pourra s'en servir. Il faudra pour ça aménager une entrée provisoire. La salle, elle, est dangereuse et restera interdite jusqu'aux travaux de restauration.
https://www.rtbf.be/info/regions/liege/detail_en-2026-une-extension-moderne-au-grand-theatre-de-verviers?id=9819522
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Verviers: 8,5 millions investis sur le site Intervapeur pour accueillir des entreprises




Quelque 8,5 millions d'euros ont été investis sur l'ancien site de l'Intervapeur-Abattoir pour réhabiliter ces sept hectares de terrain à destination des PME, a annoncé vendredi l'agence de développement de la province de Liège SPI, à l'occasion de l'inauguration de cet espace. L'investissement a été consenti par la Région wallonne, l'Europe, la SPI et la Ville de Verviers.

Cet îlot, qui pourra accueillir sur 3,8 hectares une vingtaine d'entreprises, s'inscrit dans le développement prôné par la SPI, qui souhaite diversifier son offre à côté des grands espaces existants dans les zonings ou à proximité de l'aéroport de Bierset.

Une dynamique félicitée par Pierre-Yves Jeholet, le ministre wallon de l'Emploi et de la Formation. Il a rappelé l'importance des PME dans la création de richesses, d'activités et d'emploi en Wallonie. "Au contraire de la Flandre, nous disposons encore de terrain pour accueillir des entreprises et nous allons activer, dans le cadre du plan Solwalfin 3, une enveloppe de 300 millions d'euros pour équiper des zonings."

Le terrain est déjà occupé en partie par le centre de formation Construform, qui se trouve à l'étroit dans ses murs. Marie-Christine Vanbockestal, administratrice du Forem, office wallon de l'emploi, a donc plaidé pour un développement sur 2.500 mètres carrés supplémentaires, afin de faire face aux demandes spécifiques en matière de formation et de rassembler les différents centres verviétois en un seul lieu.

Le Forem souhaite ainsi pleinement participer à la relance, via la formation, de l'économie wallonne.
https://www.rtbf.be/info/regions/liege/detail_verviers-8-5-millions-investis-sur-le-site-intervapeur-pour-accueillir-des-entreprises?id=9862039
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Verviers : le Grand Théâtre se dévoile




L’avant-projet a été présenté lundi soir par le bureau L’Escaut
Le Grand Théâtre de Verviers va s’offrir une véritable cure de jouvence. Grâce aux 30 millions obtenus auprès des différents niveaux de pouvoir pour financer cet important projet, celui-ci peut désormais accéder à un stade supérieur, raison pour laquelle l’avant-projet a été avalisé par le collège verviétois il y a une dizaine de jours.

Un accord conditionné à des modifications des façades en verre du tiers-lieu. "Un rappel du bâtiment classique serait un plus", souligne d’ailleurs Marie-Christine Pironnet (MR).

Les critiques ne sont guère nombreuses au regard du travail effectué durant deux ans par le bureau L’Escaut. Un travail de bénédictins qui permet à l’auteur de projet de développer une offre culturelle diversifiée "qui permettra de redresser le centre-ville", relève d’ailleurs Pauline Dumoulin (Ecolo) qui, comme sa consœur réformatrice, espère que les autorités communales prévoiront un budget suffisant pour faire fonctionner un outil qui sera mis dans les mains d’un directeur ou une directrice de haut niveau capable d’offrir une programmation à la hauteur du lieu.

Car le nouveau Grand Théâtre, rénové et faisant l’objet d’une extension, proposera désormais une jauge de 1.000 places assises et de 600 places en configuration debout dans la grande salle. L’extension pourra, quant à elle, accueillir jusqu’à 400 personnes debout en fonction de l’événement proposé.

"Le lieu sera ouvert de jour comme de nuit, explique Olivier Bastin, l’auteur de projet. Un lieu qui devra être accueillant, où les activités seront multiples car on récupère différents espaces et on les exploite pour des réceptions, pour en faire des espaces de travail voire de répétition dans des studios isolés."

Bref, le Théâtre sera un lieu de vie, un lieu d’échange, un lieu où culture, économie et jeunesse seront fusionnées.

Le bureau L’Escaut a voulu faire de cet endroit un lieu culturel moderne avec un tiers-lieu au carrefour des utilisateurs, un tiers-lieu qui communique avec la grande scène grâce à différentes techniques, un tiers-lieu qui proposera une mezzanine comme espace d’étude ou de rencontre. Le futur Grand Théâtre sera également adapté aux PMR.

Des spectacles de cirque, du cabaret voilà l’offre culturelle de demain à Verviers dans une atmosphère conviviale et cosy, celle de ses débuts mais avec un confort digne du XXIe siècle.

Jérôme Jacot
http://www.dhnet.be/regions/liege/verviers-le-grand-theatre-se-devoile-5bce3330cd70e3d2f645e6b7
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Verviers : ville en travaux dès août 2019



Le planning de Verviers, ville conviviale est connu. Les travaux dureront trois ans.
C’est sur son mur Facebook que la bourgmestre de Verviers, Muriel Targnion, a annoncé la nouvelle… La fonctionnaire-déléguée a accordé les différents permis pour les futurs aménagements liés à Verviers, ville conviviale, un projet qui concerne 40 000 m² et qui nécessitera un budget estimé entre 12 et 13 millions d’euros dont 8 seront subsidiés par l’Europe.

Cerise sur le gâteau, la bourgmestre annonçait par là même la date du début des travaux fixés à août 2019. Un coup d’envoi qui correspond à un timing finalement naturel. "Lors du conseil du 26 novembre, nous avions approuvé le cahier de charges afin de désigner celui qui va réaliser les travaux. Les offres devront rentrer entre le 15 janvier et la fin février, ce qui nous amène déjà fin mars pour l’attribution et à la mi-mai pour l’aval de la région. Sachant qu’un délai de 70 jours est laissé à celui qui réalisera les travaux pour les débuter, on en arrive naturellement au début du mois d’août puisque juillet est dédié aux congés du bâtiment."

Si, on travaillera pourtant dès mars 2019 du côté de l’hôtel de ville en Thier Mère-Dieu et rue du tribunal (impétrants, fouilles archéologiques et voiries), le chantier débutera comme on le sait par deux endroits qui ne sont peut-être pas emblématiques, les carrefours de l’Harmonie et de Concorde-Théâtre, mais terriblement importants pour le déroulé des différents chantiers que va connaître la Ville dans les années à venir.

Et dans ce cadre, les autorités veulent anticiper la fermeture de la trémie en perspective du chantier du futur centre commercial. Ces endroits seront achevés pour avril 2020 qui marquera le début de la restauration des escaliers de la Chic Chac et les aménagements du Parc Fabiola. Huit mois de travaux sont ainsi prévus.

En août 2019 aussi, débuteront aussi les travaux de la place Verte. La voirie qui borde la place Verte aura droit à son lifting un an plus tard.

En décembre 2020, on s’attaque enfin à la voirie Xhavée-Crapaurue alors que trois mois plus tard, la place du Martyr et la Cour Fischer verront débarquer les engins de chantier. Fin des travaux : août 2022, sauf pour la Cour Fischer (juillet 2023).

Jérôme Jacot
http://www.dhnet.be/regions/liege/verviers-ville-en-travaux-des-aout-2019-5c16b0b7cd70e3d2f749dbdd
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
L'heure est aux grands chantiers du centre-ville à Verviers




L’heure est aux grands travaux à Verviers. D’ici la fin 2023, près de 17 millions d’euros auront été consacrés à la réfection en profondeur de nombreux sites. Le principal chantier, c’est celui appelé Ville conviviale. Il s’agit de la rénovation de tout le centre-ville verviétois. Un chantier qui doit se terminer d’ici fin 2023 et débuter fin août.

" On a l’ensemble des aménagements urbains, depuis la gare en passant par le parc Fabiola, les deux places, en remontant la rue Crapaurue jusqu’à l’hôtel de ville. Tout va être rénové complètement, y compris les luminaires, les lampes sur les façades. Tout va être nouveau et les travaux vont commencer fin août par le carrefour de la Chic-Chac et celui de l’Harmonie, puis en octobre pour la place Verte. Mais la circulation depuis la rue Xhavée en passant par la place Verte et la rue Crapaurue restera accessible jusqu’en août 2020 ", précise Muriel Targnion, bourgmestre de Verviers.

Un tel chantier aura des répercussions pour la mobilité et les commerçants. La Ville en est consciente et a pris des initiatives pour les réduire. Par exemple engager une société pour coordonner et planifier au plus juste toutes les petites tâches de chantier. Une autre est plus originale : faire suivre le chantier par un policier. " On a mis deux agents à temps plein : un policier et un agent technique, qui vont être tous les jours sur le chantier et qui vont faire respecter les délais et être attentifs à ce que le chantier se passe bien ", complète la bourgmestre.

Timing

Les différents chantiers auront leur propre timing :

Rue des Carmes – rue du tribunal : en cours, il sera terminé en septembre prochain ;
Place du Marché : les fouilles archéologiques se termineront en décembre. Les travaux d’aménagement débuteront en avril 2020 pour se terminer en novembre (2020) ;
Belgacom : les travaux de démolition ont débuté il y a quelques jours et se termineront début 2020. La démolition s’opère par l’intérieur et est donc peu visible ;
Ilot Phenix : la démolition des immeubles débutera fin juillet pour se terminer début octobre. Une deuxième phase suivra plus tard pour aménager cet espace ;
Rue d’Ensival : début août, trois jours sont prévus pour terminer le raclage et la pose de tarmac du rond-point ;
Centre-ville : 40.000 m² sont à aménager et les différents chantiers ne seront pas exécutés en même temps. La priorité sera donnée aux carrefours Harmonie et Concorde. Une réunion pour les riverains est programmée le 12 septembre à l’Espace Duesberg. La partie place Verte débutera en octobre. A partir de 2021 ce sera le tour de la place du Martyr, en même temps que les travaux de construction du futur centre commercial.








https://www.rtbf.be/info/regions/liege/detail_l-heure-est-aux-grands-chantiers-du-centre-ville-a-verviers?id=10258599
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Grand Théâtre : des ajustements apportés




L’avant-projet définitif a été présenté aux conseillers communaux ce lundi soir.
C’est un dossier important pour la Ville de Verviers, en quête d’un profond renouveau : celui de la rénovation du Grand Théâtre. Construit en 1893 par l’architecte verviétois Charles Thirion, ce "théâtre à l’italienne" de style Louis XIV, est classé au patrimoine exceptionnel de Wallonie.

En octobre 2018, le bureau l’Escaut présentait la première version de l’avant-projet de rénovation de celui-ci : une restauration à l’identique du bâtiment ancien avec un nouvel aménagement des espaces, ainsi que la construction d’une extension contemporaine de 500 m2.

Il est prévu que ce nouveau bâtiment abrite une nouvelle scène, dotée d’équipements performants, afin de rendre le lieu vivant, polyvalent et accessible à tous publics, que ce soit pour des répétitions, des rencontres, des résidences d’artistes, des spectacles, des expositions, des étaliers, des animations, de sorte à perpétuer la riche tradition musicale verviétoise.

"Nous souhaitons que cette annexe soit un outil complémentaire au bâtiment existant", explique Olivier Bastin, du bureau l’Escaut. "Il sera possible de fermer la salle pour la transformer en studio ou de l’ouvrir sur le théâtre pour l’agrandir."

Mais voilà, le conseil communal avait donné son accord à cet avant-projet à condition d’apporter des modifications de la façade en verre du tiers lieu.

Après de nombreuses réunions et commissions, maquettes et dessins, essais et erreurs, et corrections, le bureau d’architectes a présenté ce lundi soir aux différents conseillers communaux l’avant-projet définitif de rénovation et d’extension du Grand Théâtre.

"Nous avons travaillé sur l’aspect extérieur du bâtiment annexe", a précisé Olivier Bastin, qui a dévoilé une architecture faite de verre, avec cette fois l’intégration de pierres reconstituées (les colonnades en béton blanc) de sorte à ce que la façade s’accorde davantage avec le bâtiment existant. "Nous l’avons voulue discrète et ouverte sur l’extérieur". Un espace de 50 cm sera prévu entre les deux façades "afin d’offrir une respiration, un raccord entre le nouveau et l’ancien".

La toiture ne sera quant à elle plus accessible "mais on garde l’idée de végétation". Les sièges (plus spacieux) de la grande salle seront quant à eux réalisés sur-mesure "en se basant sur le modèle ancien".

La prochaine étape est l’octroi du certificat Patrimoine et Permis d’Urbanisme. Le montant total des travaux est estimé à 30 millions d’euros, dont 12 millions subsidiés par la Région wallonne. L’ouverture du lieu est espérée pour 2026. Rappelons que l’édifice verviétois est fermé depuis juin 2015 après la chute d’une moulure au sein du foyer.

https://www.dhnet.be/regions/liege/grand-theatre-des-ajustements-apportes-5d1a2b329978e215c735acda
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
L'enquête se termine pour transformer Borgoumont en hôtel de luxe




C’est ce vendredi que se clôture la consultation publique à propos du certificat d’urbanisme demandé par le nouveau propriétaire de l’ex-sanatorium, une société du groupe Di Matteo. Le projet consiste à le transformer en chambres d’hôtel de luxe, et en cent et deux appartements de tourisme plutôt familial.

Les documents précisent que les anciens maîtres des lieux ont commis plusieurs infractions dans les aménagements successifs. Voici cinq ans, la police judiciaire fédérale a d’ailleurs ouvert un dossier répressif, à charge du centre hospitalier Pelzer La Tourelle, dossier classé sans suite. Le promoteur et ses architectes se promettent de gommer les "désordres esthétiques" dont souffre le bâtiment. Le clocher central et la promenade couverte en terrasse seraient conservés. Les intentions sont donc plutôt positives.

Le problème, c’est que le site est administrativement classé dans une zone de service public ou d’équipement communautaire. Un cinq-étoiles rentre difficilement dans cette catégorie. Il faut donc que la région wallonne accorde une dérogation. Sous cet angle, l’évolution de Borgoumont, c’est surtout l’histoire d’un incroyable gâchis : les pouvoirs locaux, intercommunaux ou provinciaux ont laissé pourrir l’établissement, complètement vandalisé, au point de devoir le vendre pour un € symbolique, et de ne plus parvenir à en respecter la vocation sociale.

Cet épisode de la série "Mémoires vives", diffusée dans l'émission Transversales, retrace l'histoire du sanatorium de Borgoumont.
https://www.rtbf.be/info/regions/liege/detail_l-enquete-se-termine-pour-transformer-borgoumont-en-hotel-de-luxe?id=10302230
 

·
Registered
Joined
·
42 Posts
Nouveau écoquartier sur le site de ancienne usine HDB.

Après plusieurs années de travaux préparatoires par la Spi, en concertation avec la Ville, après de nombreuses rencontres citoyennes, le projet de reconversion du site HDB prend une tournure décisive avec le choix du projet d’urbanisation porté par l’association Gehlen et Thomas & Piron, avec le concours du cabinet d’architecte Artau.

HDB comme Houget-Duesberg-Bosson est l’ancienne usine de fabrication de machines à tisser qui a abrité jusqu’à 2 000 travailleurs par le passé à Ensival. Laissé à l’état de friche suite à la fermeture de l’usine, l’Agence de développement territorial pour la province de Liège (la Spi) a racheté l’ensemble de 4,6 hectares en 2014 pour se lancer dans sa réhabilitation. Et ce en prenant appui sur le soutien régional dégagé dans le cadre du plan Marshall 2.vert. Au total, plus de 5 millions d’euros seront investis dans la réhabilitation de ce lieu symbolique pour les Verviétois.
Un futur écoquartier de plus de 240 logements sur le site HDB - DH Les Sports+
 

·
Registered
Joined
·
2,037 Posts
15 maisons sont supposées devoir être détruites pour la reconstruction de la prison de Verviers, 2 rue des Coteaux et surtout 13 Chaussée de Heusy. D'après Google Maps 4 maisons ont déjà été détruites, les plus belles malheureusement. La reconstruction de cette prison est un feuilleton à rebondissements donc je ne sais pas ce qu'il en est. La ville est plutôt contre la reconstruction de la prison au même endroit alors que le fédéral serait plutôt pour. L'ancienne prison a déjà été détruite sauf le portail d'entrée qui j'espère sera gardé.

2021:
1489578


Les expropriations/démolitions:
1489579


Les 13 maisons Chaussée de Heusy qui doivent être détruites (de l'entrée de la prison jusqu'au 115):
1489583


Les 4 premières maisons blanches ont déjà été détruites d'après Google Maps:
1489587


Quelque chose ne tourne pas rond à Verviers, le centre commercial qui n'a toujours pas vu le jour, la reconstruction/extension d'une prison en plein centre-ville nécessitant des destructions, d'autres destructions en série rue Spintay (une vingtaine de maisons doivent y être détruites), les déboires de la bourgmestre Muriel Tarnion, ...
Cette ville est une des plus sous-valorisées niveau richesse patrimoniale et historique en Belgique et il est plus que temps que des gens compétents reprennent les choses en main!
 
21 - 34 of 34 Posts
Top