SkyscraperCity banner

41 - 60 of 62 Posts

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
À Bouillon, sur la Semois, une des plus longues passerelles de Wallonie


Bouillon va se doter d’une passerelle de 55 mètres de long qui va traverser la Semois à hauteur du moulin de l’Épine pour rallier Corbion.

La Ville de Bouillon a voté en séance du conseil communal la construction d’une passerelle en bois au-dessus de la Semois à hauteur du moulin de l’Épine, à environ 500 mètres de l’abbaye Notre-Dame de Clairefontaine, à Cordemois.

À défaut, sous la législature précédente, d’avoir pu en construire une sur la Semois au centre de Bouillon pour permettre de faire faire une boucle aux gens, touristes et autochtones, qui déambulent d’une rive à l’autre au centre-ville, voilà donc une autre histoire de pont, qui, cette fois, fait moins de vagues.

L’intérêt est double: c’est une attraction en soi puisque la construction fera plus de 55 mètres de long et sera une des plus longues passerelles de Wallonie. Donc, l’ouvrage aura un intérêt touristique qui s’ajoute à la beauté du site. C’est vrai que la construction vaut le coup d’œil (voir l’esquisse ci-dessus).

Ensuite, cela va permettre de relier Corbion à Bouillon. Les promeneurs pourront rejoindre l’une et l’autre sections sur un parcours facile à emprunter.

«Il ne reste «plus» que les subsides à attendre»

Le bourgmestre de Bouillon, André Defat, sort sa calculette: «Le conseil communal a donné son approbation. Le coût est à la hauteur des espérances, soit 360 000€ subsidiés à 80% par le Commissariat général au Tourisme (CGT) et en partie par les Voies hydrauliques. La part communale n’est donc pas très importante. Nous attendons la signature de ces subventions pour démarrer. Les travaux ont déjà été adjugés à la firme TVB, de Bastogne (lire par ailleurs).»

Le bourgmestre estime que cette passerelle va désenclaver Corbion: «C’est un élément important de la liaison de Bouillon à Corbion. Autrefois, le franchissement de la Semois se faisait grâce à un passeur sur une barque. Ici, le passage sera permanent et il ne sera accessible qu’aux piétons et aux cyclistes. Une fois l’ouvrage ancré dans la roche, la boucle sera bouclée. J’espère que cette passerelle sera opérationnelle pour l’été 2016. Trente-neuf promenades sont reconnues chez nous par le CGT et chacune est parrainée par quelqu’un qui en prend soin.»

«Mon père et mon oncle ont joué les passeurs»

L’échevin en charge du Contrat rivière Semois, Alain Houthoofdt, abonde dans le même sens.

«C’est vrai qu’un passeur avec sa barque eut été plus bucolique, mais quand on voit le décret wallon régissant la navigation des barques et le bras de fer à Chiny, la passerelle est une meilleure solution. Jusque dans les années 1950, mon père, un oncle et une tante ont gagné de l’argent de poche en jouant les passeurs en barque sur la Semois pendant les vacances. C’est vrai qu’il n’y a pas de passage entre le pont de Cordemois et Poupehan. Il y a bien quelques gués à hauteur du moulin de l’Épine, mais pas moyen de traverser en hiver ou quand il fait pluvieux.».L’échevin bouillonnais explique encore que la Ville est en train de faire des échanges de terrains pour devenir propriétaire des endroits où l’ouvrage sera ancré: «La Région nous a donné un cahier des charges très strict. Ainsi, on ne pouvait pas imaginer une passerelle soutenue par des pilastres dans l’eau. En cas de crue, c’était trop risqué de voir s’accumuler des troncs d’arbres contre ces obstacles et de mettre l’ouvrage en péril ou d’accroître la crue. Ces pilastres étaient interdits aussi pour favoriser la navigation des kayaks et barques. Autrement dit, c’était nécessaire de devenir propriétaire des berges pour pouvoir arrimer la passerelle. L’endroit choisi est remarquable, avec la roche à pic et le passage au-dessus d’un ancien barrage.»
http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20150306_00612443
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Création d'un nouveau parc d'activités économiques à Léglise


Idélux, l'intercommunale de développement économique a reçu les subsides wallons pour réaliser des travaux d’équipement général de cette nouvelle zone.

S’étendant sur douze hectares, la nouvelle zone d’activités est située entre l’entrée du village de Léglise et l’autoroute E411, le long de la N40.

Cela va permettre de répondre à la forte demande d'implantation ou d'expansion d'entreprises locales.

RTBF
https://www.rtbf.be/info/regions/detail_creation-d-un-nouveau-parc-d-activites-economiques-a-leglise?id=8961295
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Fonds FEDER: les projets retenus pour la Province de Luxembourg


Au final, la Province de Luxembourg ne s’en sort pas trop mal, avec des projets ambitieux. Il y a notamment, au sud, la concrétisation de la liaison ferroviaire entre le terminal container d’Athus et le rail français pour le fret vers Mont Saint-Martin. Athus qui se voit aussi doté d’un quartier d’entreprises avec plusieurs halls-relais.

Arlon était un des pôles urbains retenus dès le départ. Hier, elle a obtenu plus de 8 millions d’euros, notamment pour la rénovation de la Place Léopold mais aussi pour l’ULg, avec un mini parc scientifique.

Plus au nord, à Marche, le CER reçoit un coup de pouce pour plusieurs projets (touchant à la recherche scientifique).

Il y aussi Bastogne qui aura son extension du Bastogne War Museum. Bastogne qui utilisera aussi l’enveloppe européenne pour concrétiser encore un peu plus les relations avec l’Université du Texas pour développer l’accueil d’investisseurs texans.

Soulignons enfin que dans les projets retenus, il y aura aussi différentes actions d’animations économiques et de soutien aux PME pour Idelux et la Chambre de Commerce.

RTBF
https://www.rtbf.be/info/regions/detail_fonds-feder-les-projets-retenus-pour-la-province-de-luxembourg?id=8987071
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Le prolongement du parcours du Tramway Touristique de l'Aisne a été inauguré




C’est en présence du Prince Laurent, de la Princesse Claire et de leurs enfants, que l’on a inauguré le prolongement du Tramway Touristique de l’Aisne. Le parcours sur l'ancienne voie du vicinal, qui démarre au Pont d'Erezée passe de 6 à 12 km et tout le nouveau parcours se trouve sur la commune de Manhay, avec terminus à Lamormenil.

Pour la commune de Manhay c'est l'aboutissement d'un long cheminement pour ce dossier et pour ce prolongement dont l'idée remonte à plus de 20 ans. On embarque en compagnie de Pascal Daulne, Echevin du Tourisme à Manhay :

"C'est un grand jour, et il y a à peu près 20 ans, dans le cadre du lancement de la première opération développement rural qui a été lancée sur Manhay, beaucoup de personnes avaient imaginé, rêvé du retour du petit tram jusqu'à Manhay. Et bien le rêve est à moitié réalisé puisqu'il s'arrêtera à Lamormenil. C'est un plus pour la commune de Manhay, et j'espère que le petit tram et le parc Chlorophylle permettront de trouver des synergies pour développer le tourisme."

Et passer de 6 à 12 km, c'est un attrait supplémentaire mais aussi c'est une nouvelle organisation pour le TTA. A l'autre bout du wagon nous retrouvons Claude Fievez, le Président du TTA :

"Il y aura trois ou quatre voyages par jour, tous les jours sauf le lundi en juillet et août. On a limité la vitesse pour les gens qui veulent découvrir la vallée. C'est un tram qui a circulé en voyageurs jusqu'en 1954."
https://www.rtbf.be/info/regions/luxembourg/detail_le-prolongement-du-tramway-touristique-de-l-aisne-a-ete-inaugure?id=9013015
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Vingt millions d'euros pour transformer l'Abbaye de Géronsart en logements





Sur ce très beau site namurois cohabitent les restes d'une abbaye construite au XVIIIème siècle, à l'abandon, et un centre de formation professionnelle de l'AWIPH, assez délabré. Cinq hectares en tout, rachetés par des investisseurs privés (Gérinvest) qui veulent y construire des nouveaux logements.

Le nouveau projet, baptisé la "Closerie de Géronsart", prévoit la construction de 75 logements, dans une perspective intergénérationnelle. Une partie de l'ancienne Abbaye sera en effet transformée en résidence service pour personnes âgées. Les bâtiments occupés par le centre de formation professionnelle, qui ne présentent aucun intérêt architectural, seront détruits et remplacés par des maisons ou des appartements. Le parc et l'étang seront préservés.

Le montant de l'investissement s'élève à 20 millions d'euros. Dans quelques semaines, l'enquête publique donnera la parole aux habitants. En donnant leur avis, ils se souviendront peut-être des nuisances de la discothèque naguère aménagée dans l'ancienne l'Abbaye.

En 2007, un premier projet immobilier, mais de moindre envergure, avait déjà été développé par la société Immolux, qui comptait construire 18 appartements de standing. Un permis avait été octroyé, mais finalement pas mis en œuvre par le promoteur.
https://www.rtbf.be/info/regions/namur/detail_vingt-millions-d-euros-pour-transformer-l-abbaye-de-geronsart-en-logements?id=9069385
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Une nouvelle école tout en bois à Vierset




La nouvelle école de Vierset sera recouverte de bois et fera 692 m2 au sol. Il reste maintenant à avoir l’aval du conseil communal.

La nouvelle école de Vierset commence à prendre forme. En tout cas sur le papier dans un premier temps, puisque le dossier est désormais complet. Et le projet final a été présenté lundi au groupe de travail ayant bossé sur le dossier et constitué d’enseignants, de parents ou encore de membres du conseil communal.

Un projet ambitieux pour Modave, «mais raisonnable et à taille humaine», précise Éric Thomas, 1er échevin. La nouvelle école sera construite à côté de l’ancienne, face à la route. À l’intérieur seront aménagées trois classes primaires et deux classes maternelles avec leur espace dodo. À l’étage se trouveront également deux classes de cours spéciaux ainsi qu’une bibliothèque et un espace informatique. «Ce sera un espace modulable, précise Catherine Greindl-Fallon, échevine des travaux. Il y aura des cloisons amovibles et acoustiques.»

Les cours de récréation des primaires et des maternelles, elles, seront les mêmes qu’actuellement. «Vu que le terrain est un peu incliné, il y aura simplement des grandes marches qui seront installés qui pourront servir d’espace pour des activités par exemple», ajoute Anne Duchene, échevine de l’enseignement.

Enfin le bâtiment sera entièrement recouvert de bois. «Notamment pour éviter que ça chauffe trop à l’intérieur. Mais également pour que ça s’intègre mieux à l’environnement», explique Catherine Greindl-Fallon.

Un projet à plus d’un million d’euros

L’école fera, au final, 692 m2 et coûtera 1 651 432€, dont 60% sont subsidiés. La commune contractera donc un emprunt sur 20 ans de 660 572€. «Ce qui fait 33 000€ par an à peu près, ce qui est, pour une commune comme la nôtre, une somme raisonnable. D’autant que la commune récupérera d’ici 2018 une capacité d’emprunt de 1 059 400€, largement au-dessus des 660 000€ nécessaires», explique le Premier échevin.

Une nouvelle école pour remplacer l’actuelle, dont le bâtiment rencontre quelques problèmes de vétusté. «Il y a beaucoup de fissures dans les murs, dû à un problème de stabilité du sol. Et rénover le bâtiment nous coûterait autant, voire même plus que de construire une nouvelle école», explique l’échevine des travaux. La construction de la nouvelle école est d’ailleurs pensée pour éviter un problème similaire. «Il y a des micropieux enfoncés dans le sol tous les X mètres», explique Éric Thomas.

Reste maintenant à passer le point en conseil communal pour ensuite envoyer la demande de subsides à la Fédération Wallonie-Bruxelles. Une étape cruciale. «Si ce n’est pas approuvé lors du prochain conseil, le projet tombe à l’eau», avoue le 1er échevin.

Et si tout se passe comme prévu, la première pierre, elle, pourra être posée début 2017.
http://www.lavenir.net/cnt/DMF20150915_00703450
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Vielsalm: feu vert pour l'extension du parc d'activités économiques de Burtonville


Feu vert pour l'extension du parc d'activités économiques de Burtonville à Vielsalm, annoncent en choeur les cabinets des ministres Maxime Prévot et Carlo Di Antonio. 48 hectares supplémentaires alors que les entreprises Spanolux et IBV ont déjà marqué leur ferme intention d'étendre leurs activités sur près de 75% des terrains concernés.

Aujourd'hui arrivé à saturation, le parc d'activités économiques de Burtonville abrite cinq entreprises spécialisées dans le secteur bois et 659 emplois. L'extension devrait permettre la création de 200 à 300 emplois directs et près de 300 emplois indirects. Des infrastructures de parkings et d'attente pour les camions sont également prévues.
https://www.rtbf.be/info/regions/luxembourg/detail_vielsalm-feu-vert-pour-l-extension-du-parc-d-activites-economiques-de-burtonville?id=9094578
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Martelange: création d'un mini zoning économique


A Martelange, les conseillers martelangeois ont adopté hier soir la création d'un mini zoning économique à l'entrée de la localité, avec la création dans un premier temps des équipements, location d'un hall, vente de parcelles. L’objectif premier est de permettre à des indépendants de développer leur activité et éventuellement de créer des emplois. Le site est facilement accessible. Et les travaux de construction du premier atelier rural construit en bordure de la N4 seront terminés fin de l'’année.

A Martelange encore, les personnes qui fréquentent le Parc à conteneurs ne recevront plus une prime mais des chèques commerces. C'est l’agence de développement local, l’ADL commune de Léglise, Fauvillers, Vaux-sur-Sûre, Martelange, qui a décidé de mettre en place ces chèques-commerces pour dynamiser le commerce local des quatre communes.
https://www.rtbf.be/info/regions/luxembourg/detail_martelange-creation-d-un-mini-zoning-economique?id=9109883
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Château de Deulin: le gouvernement wallon prévoit 635 000 euros pour sa restauration





Bonne nouvelle pour le Château de Deulin à Hotton. Le gouvernement wallon a dégagé un subside pour sa restauration de 635 000 euros.

Véritable pôle évènementiel, culturel et économique de la commune de Hotton, le Château de Deulin a été édifié dans la seconde moitié du 18ème siècle. C'est un édifice de briques blanchies et de pierres bleues, bâti à l’initiative de Guillaume-Joseph de Harlez. Il est encore, de nos jours, occupé par la famille de Harlez de Deulin.

Régulièrement entretenues, les couvertures en ardoises naturelles sont actuellement en fin de vie et cela nécessite un renouvellement généralisé. Il faudra aussi restaurer les charpentes ou encore les châssis.
https://www.rtbf.be/info/regions/luxembourg/detail_chateau-de-deulin-le-gouvernement-wallon-prevoit-635-000-euros-pour-sa-restauration?id=9103348
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Le château de Chevetogne vient d'être complètement rénové



Alors que la saison touristique vient d'être lancée, le château new-look a été inauguré mardi soir. Jusqu'ici, c'était un peu une coquille vide.

Que trouve-t-on désormais à l'intérieur ? Voici la réponse de Bruno Belvaux, le directeur du parc de Chevetogne depuis 20 ans. "Les gens arrivaient. Ils disaient "ah, qu’y a-t-il dans ce beau château qui ressemble à celui de Blanche-Neige ?". Alors, on disait "il n’y a rien, on ne peut pas y rentrer, on ne peut pas pousser la porte parce que il n’est pas aux normes qui permettent son accessibilité". Et donc, du coup, on lui a redonné sa fonction initiale pour laquelle il avait été prévu en 1870 au moment de sa construction. C’est-à-dire que c’est un lieu de réception."

Concrètement, les salles de réception ont été remises en l’état. "Le premier étage, qui est un étage d’habitations, ce sont les bureaux de nos équipes pédagogiques. Et dans les combles, dans les greniers, comme ils étaient remplis de fantômes – on a trouvé plein de fantômes –, on a nourri ces fantômes, on les a animés. On a créé un centre d’interprétation, un petit musée avec des littératures pour enfants. C’est la jeunesse dans la nature en quelque sorte. On y retrouvera toutes les histoires qui se passent dans les bois, dans les forêts, dans les ruisseaux… Tout cela ouvrira au mois de septembre."
http://www.rtbf.be/info/regions/namur/detail_le-chateau-de-chevetogne-vient-d-etre-completement-renove?id=9261811
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Marc Coucke dévoile son projet de parc récréatif à Durbuy

Vendredi, l'homme d'affaires flamand Marc Coucke a dévoilé son projet d'investissement économique et touristique pour Durbuy. D'ici 2020, le milliardaire et son associé Bart Maerten investiront 50 millions d'euros dans La Petite Merveille, nouveau parc récréatif associant aventure et nature.

Née de la fusion entre les sociétés LPM et Durbuy Aventure rachetées par Marc Coucke et Bart Maerten il y a quelques mois, La Petite Merveille proposera des "activités d'aventure liées à la nature" sur un domaine d'environ 300 hectares, ont indiqué les deux investisseurs vendredi lors d'une conférence de presse organisée à Durbuy. Les activités classiques telles que le kayak, le death-ride, le VTT ou encore la spéléologie seront maintenues et améliorées en termes d'infrastructures et de sécurité, tandis que les activités motorisées telles que le karting et le quad ont été supprimées pour mieux correspondre à la philosophie "nature" du projet, indique Marc Coucke. Le projet prévoit également une offre en termes d'hébergements, comprenant gîtes et chalets. "Le but est de permettre l'accès au parc aventure à tous les groupes, des enfants aux grands-parents, des écoles aux entreprises qui souhaitent organiser des incentives et team-buildings", explique Bart Maerten.

Le parc ouvrira ses portes le 1er juillet. Le projet total devrait être opérationnel d'ici les prochaines vacances de Pâques, indiquent les investisseurs. Un plan mobilité a été élaboré en concertation avec les autorités locales pour éviter les problèmes de circulation autour du parc. Des parkings supplémentaires vont être aménagés, l'infrastructure routière va être déplacée à certains endroits, et un téléphérique devrait être installé pour faciliter l'accès aux abords du centre-ville dans les années à venir. Outre les 50 millions d'investissement prévus d'ici 2020 pour le parc récréatif et nature, Marc Coucke compte également ouvrir un musée d'art moderne, dont l'emplacement reste à déterminer.
http://www.rtbf.be/info/societe/detail_marc-coucke-devoile-son-projet-de-parc-recreatif-a-durbuy?id=9336477
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Stavelot fourmille de projets immobilier: 81 appartements sont prévus



A Stavelot, un total de sept projets immobiliers sont en cours de réalisation ou en projet. Ils représentent un total de 81 appartements et trois commerces minimum. Tous à proximité directe du centre-ville. Cela peut sembler beaucoup pour une ville de cette taille, mais pourtant, cela montre aussi un intérêt grandissant des investisseurs pour cette localité.

C'est ce qu'explique Elisabeth Guillaume, l'échevine de l'Urbanisme : "L’idée, c’est vraiment de revitaliser des chancres qui étaient laissés à l’abandon et de leur donner une nouvelle vie. Cela fait 81 appartements mais on a une vraie demande en logement de grande qualité. Les investisseurs, les promoteurs, les entrepreneurs ont été vraiment intéressés par le projet stavelotain et il ne faut pas se tromper : les entrepreneurs n’ont aucun intérêt de voir leur bâtiment rester vide. Donc s’ils continuent à investir à Stavelot, c’est qu’il y a un réel marché pour ce type de produits."

Ces projets concernent notamment la "Maison Mons", la place du Vinâve, le Stockeu (et la place du 18 décembre, dans le cadre d’un partenariat public-privé de revitalisation urbaine), l’ancien Limbu, les anciens ateliers Limbu et les anciens établissements Close.

Et les projets du centre-ville ne sont pas les seuls dans cette commune. Deux projets à Francorchamps prévoient la construction de 37 à 49 logements. A cela s'ajoute la construction en cours d'un nouveau supermarché à l'entrée de la Ville de Stavelot.

La majorité de ces projets devraient être concrétisés pour 2019-2020. Certains le seront déjà pour 2018.
http://www.rtbf.be/info/regions/liege/detail_stavelot-fourmille-de-projets-immobilier-81-appartements-sont-prevus?id=9514442
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
"La Petite Merveille" de Marc Coucke sera plus grande que Disneyland



Depuis la présentation du projet le 24 juin dernier, l'homme d'affaires flamand et son associé Bart Maerten ont multiplié les investissements pour développer un véritable "parc d'attractions" dédié à la nature et à l'aventure, rebaptisé "Adventure Valley Durbuy".

Outre la société Durbuy Adventure, les deux investisseurs ont notamment racheté l'établissement hôtelier Jean de Bohême dans la vieille ville, un camping, un domaine de vacances, plusieurs hectares de forêts et des bâtiments et commerces dans le centre-ville.

"Nous voulons faire en sorte de préserver l'artisanat dans la vieille ville. Le but est d'avoir de petits commerces ouverts sept jours sur sept", a déclaré l'homme d'affaires.

Fin 2016, Marc Coucke a par ailleurs racheté 25 hectares du Domaine de Hottemme et obtenu la gestion des 129 hectares restants par voie emphytéotique pour en assurer l'exploitation avec Natagora. "Avec toutes les choses que nous avons achetées, nous allons pouvoir relier ces différents sites pour en faire un grand parc, dont la superficie totale est supérieure à celle de Disneyland", s'est réjoui Marc Coucke.

L'investisseur flamand mise notamment sur le développement de parkings et de petits trains touristiques pour assurer la mobilité au sein du parc, dont la surface totale avoisine les 350 hectares.
Chef étoilé

Marc Coucke en a profité pour également annoncer l'arrivée du chef étoilé Wout Bru en tant qu'associé de "La Petite Merveille". Il devient partenaire associé du projet pour une durée minimale de sept ans.

Dès cette année, il sera à la tête de la brasserie et de tout ce qui touche à la restauration à l'échelle du parc. À partir de 2018, il officiera en tant que chef aux fourneaux d'un restaurant gastronomique installé au sein de l'hôtel Jean de Bohême.

http://trends.levif.be/economie/entreprises/la-petite-merveille-de-marc-coucke-sera-plus-grande-que-disneyland/article-normal-612043.html
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Aldi inaugure un nouveau centre de distribution à Vaux-sur-Sûre

Après Lidl la semaine dernière, Aldi inaugurera ce jeudi soir un nouveau centre de distribution. Plus précisément, il s’agit d’une extension de celui qui se trouve au parc artisanal de Villeroux, dans la commune de Vaux-sur-Sûre. Un projet de 20 millions d’euros pour répondre aux besoins des 68 magasins qu’il dessert.

Les magasins concernés sont situés dans les provinces de Liège, de Luxembourg et au Grand-Duché.

Le nouveau hall de 11 500 m² pourra abriter tous les produits qui ont considérablement augmenté ces vingt dernières années.

"On a constaté que les clients veulent de plus en plus de produits frais, explique Jan Oostvogels, le directeur du centre de distribution. On doit donc prévoir de nouvelles installations, comprenant notamment des frigos adaptés. Ici, une dizaine d’emplois seront créés. Mais on va aussi ouvrir deux nouveaux magasins: à Habay (province de Luxembourg) ainsi qu’à Gasperich (au Luxembourg). D’ici la fin de l’année, on desservira dès lors 70 magasins à partir de ce centre logistique".
https://www.rtbf.be/info/regions/luxembourg/detail_aldi-inaugure-un-nouveau-centre-de-distribution-a-vaux-sur-sure?id=9568208
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Un musée d'art moderne et contemporain en septembre à Durbuy



Un musée d'art moderne et contemporain verra le jour en septembre dans un bâtiment classé de la vieille ville de Durbuy, a annoncé l'échevine de la Culture mercredi. Il abritera une collection permanente dédiée au peintre Pierre Lahaut, ainsi que des expositions temporaires, dont la première sera consacrée à René Magritte.

Situé en plein cœur de la vieille ville de Durbuy, la Halle aux Blés est un bâtiment classé au patrimoine exceptionnel, occupé par diverses expositions ponctuelles au cours des dernières années.

"La richesse architecturale et historique de Durbuy vieille ville n'est plus à démontrer, mais force était de constater que la ville manquait d'une structure culturelle digne de ce nom, comme l'avait mis en évidence une étude du centre d'ingénierie touristique wallon", souligne Cécile Colin, échevine de la Culture.

Le projet de musée s'est concrétisé au fil des liens tissés entre la Ville de Durbuy et la Fondation Lahaut, dont le capital regroupe 95 œuvres du peintre belge Pierre Lahaut (1931-2013).

"La ville menait une réflexion par rapport à une meilleure exploitation de la Halle aux Blés, la Fondation Lahaut cherchait à mettre en valeur Pierre Lahaut et sa collection."

Baptisée 'Halle aux Blés - Musée d'Art Moderne et Contemporain de Durbuy', la nouvelle structure s'appuiera sur une collection permanente présentant les oeuvres du peintre belge en rotation. Elle abritera également des expositions temporaires. La première sera composée d'oeuvres originales de René Magritte, dont des photos inédites. Une exposition dédiée au peintre Paul Delvaux est également annoncée.
https://www.rtbf.be/info/regions/luxembourg/detail_un-musee-d-art-moderne-et-contemporain-en-septembre-a-durbuy?id=9602287
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Mariembourg: demande de classement pour les bâtiments du Chemin de fer à vapeur des 3 vallées




"Le chemin de fer à vapeur des 3 vallées" ce sont plus de 150 bénévoles passionnés. Ils ont sauvé leur première locomotive à vapeur il y a bientôt 45 ans et continuent à consacrer leur temps libre à l'entretien des loco à vapeur, des diesel et autres voitures. Du printemps jusqu'en automne, ils font circuler les trains sur les 14 kilomètres qui relient Mariembourg à Treignes, à travers le pays du Viroin.

Les bénévoles ont déjà créé le musée qui héberge une grosse partie du matériel roulant à Treignes.

Cette fois-ci, l'asbl voudrait faire classer ses bâtiments à l'autre bout de la ligne, à Mariembourg. Elle demande à la Région wallonne, et plus particulièrement à la direction de la protection du patrimoine, de lui accorder le classement comme "monument" pour le dépôt de locomotives de Mariembourg, ce grand hall avec plusieurs énormes portes par où rentren[t les machines. Elle demande aussi le classement comme "ensemble architectural" de ce même dépôt, plus la remise à bois, la remise à charbon, la grue à eau et le château d'eau à Mariembourg.

Pour ces passionnés, ce classement serait une reconnaissance symbolique de leur travail abattu. Ce serait aussi la possibilité de faire appel à des subsides importants pour la rénovation des bâtiments.

La commune de Couvin a déjà annoncé qu'elle soutenait cette demande de reconnaissance comme patrimoine industriel de la région.

La procédure de classement commence le jeudi 28 décembre. L'enquête publique se terminera par une séance de clôture le 11 janvier 2018 à 14 heures à l'administration communale de Couvin. Les réclamations et observations écrites peuvent être adressées au collège communal.

https://www.rtbf.be/info/regions/namur/detail_mariembourg-demande-de-classement-pour-les-batiments-du-chemin-de-fer-a-vapeur-des-3-vallees?id=9798085
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Anthisnes, la nouvelle vie de la Ferme d'Omalius :'administration communale et CPAS.




C’est non sans un certain soulagement que Francis Hourant, échevin des Travaux et du Patrimoine de la commune voit aboutir un dossier qu’il porte à bras le corps depuis le départ. Il explique que les habitants retrouvent le centre historique (…) On retrouve les racines, l’histoire. Et si l’on ne sait pas d’où on vient, on ne sait pas où on va, ajoute-t-il pour résumer l’importance de conserver un patrimoine. La ferme rénovée accueillera l'administration communale et le CPAS.

Un patrimoine qui forge la réputation du village
La commune se réjouit aussi des retombées économiques qui devraient accompagner l’aménagement du site. Avec la Ferme d’Omalius (9 logements sont déjà disponibles et 21 autres sont encore prévus par la société Thomas et Piron) et la Ferme abbatiale Saint-Laurent, c'est un total de 50 logements qui vont pouvoir attirer de nouvelles têtes sur le territoire. C’est excellent pour les écoles et les commerces de proximité souligne Francis Hourant. Cela représente plus de 150 habitants qui s’installeront dans le cœur du village sans en abimer son architecture.

La ferme d’Omalius avait été rachetée en 1999 par l’Institut du Patrimoine wallon, aujourd’hui renommé Agence wallonne du Patrimoine, avec pour objectif la restauration et la réaffectation d’un patrimoine classé de grande qualité dans le cadre d’une opération de revitalisation urbaine.
https://www.rtbf.be/info/regions/liege/detail_anthisnes-la-nouvelle-vie-de-la-ferme-d-omalius?id=9881231
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Sugny : la prison ouvrira début 2023


Elle comprendra 305 cellules individuelles et 7 cellules PMR
En novembre 2016, le gouvernement finalisait son Master plan 3 prisons dans lequel on retrouvait la construction d’une nouvelle prison de 312 places sur l’ancien site du dépôt de munitions de l’Otan à Sugny. On en sait un peu plus sur l’avancement de ce dossier.

La prison comprendra 305 cellules individuelles et 7 cellules PMR. Il y aura 3 régimes de sécurité : 27 places en détention semi-ouverte, 243 en moyenne sécurité et 42 en détention haute sécurité. La construction dont le coût est estimé entre 80 et 100 millions d’euros et l’entretien à 2,5 à 3 millions d’euros par an seront financés par un partenariat public-privé DBFM (Design Build Finance and Maintain). Après 25 ans, la prison deviendra propriété de l’État.

Les retombées directes sont importantes pour la région car on prévoit la création de 270 emplois sur le site de la prison, le SPF Justice communiquera à l’administration communale de Vresse la liste des profils recherchés. Des fournisseurs, des commerces environnants et d’autres besoins amèneront des retombées indirectes. Les Tec s’engagent à prolonger certaines lignes.

Il reste le stockage de munitions sur le site qui, à plus de 400 m dans des bunkers, ne représente un risque direct mais dont l’enlèvement est prévu. Il s’agit de 1.000m³ de saisies judiciaires et 2.000m³ de feux d’artifices de la société Alpeco Fireworks en faillite. Pour la partie de saisies judiciaires le SPF Économie prévoit un budget de 500.000€ cette année et la même somme si nécessaire en 2019. Pour la partie Alpeco, la commune intervient pour 400.000€ (la garantie bancaire) et la Région pour 600.000€ du Fonds pour la protection de l’environnement.

Le marché est lancé et en fonction de l’ouverture des offres on devrait savoir si ce budget est suffisant. Le coût des raccordements à l’eau, électricité, fibre optique est estimé à 920.000€.

Le planning prévoit la publication du marché DBFM début 2019, la remise des offres des consortium courant 2019 et la désignation du constructeur fin 2019. Le permis est prévu mi-2020, le début des travaux fin 2020 et l’ouverture pour le début 2023.



Jacques De Coninck
http://www.dhnet.be/regions/namur/sugny-la-prison-ouvrira-debut-2023-5bb391bacd70a16d812d24cd
 

·
Registered
Joined
·
3,108 Posts
Vers une première Living Blue Zone wallonne sur le site des Paraboles de Lessive




Le Jardin des Paraboles, projet de Smart Life Eco Village de l'entrepreneur Christophe Nihon sur l'ancien site Belgacom de Lessive, réside en la création d'une infrastructure d’accueil de qualité pour toutes personnes et tous les âges, dépendantes ou non incluant un cadre de vie agréable à travers l'écoconstruction, des logements adaptés à tout public, une mobilité douce, un espaces propices aux rencontres multi-générationnelles et des sentiers didactiques.En décembre 2016, il s'est porté acquéreur du site abandonné de l’ancienne RTT à Lessive. Après un temps d’analyse et de réflexion, il y projette avec sa compagne Monique Kallen un Smart Life Eco Village de services.

Ce 21 novembre, Christophe Nihon annonce ceci : "Le Jardin des Paraboles agrandit son équipe de collaboration en s’associant à Michel Poulain, ce démographe belge mondialement reconnu qui a identifié quatre aires de longévité exceptionnelle de par le monde : les Blue Zone. Les investigations scientifiques comparées entre les populations des Blue Zone l’ont amené à définir sept principes communs: une mobilité douce, naturelle et spontanée, une alimentation saine et modérée, des repas conviviaux, une dimension humaine réelle avec le rôle essentiel des proches, une vie conviviale, une perspective écologique et le respect de la planète, une vie sereine et un objectif de vie favorisant l’épanouissement personnel."

Christophe Nihon, veut ancrer dans les fondements du Jardin des Paraboles l’esprit des zones bleues et explique: " Le concept Living Blue Zone au Jardin des Paraboles est une initiative sociétale dont la finalité est de favoriser un vieillissement et un bien-être de qualité. Sa particularité est de créer les conditions et les possibilités qui rendent plus faciles et plus spontanés les choix individuels de vie plus saine".

Le projet du Jardin des Paraboles donne à Christophe Nihon et à Michel Poulain l’occasion d’appliquer de manière très concrète chacun des sept principes caractéristiques des Living Blue Zone. Cet engagement a été traduit dans un document qui reprend des applications concrètes comme par exemple : des infrastructures 100% adaptées aux PMR (Personnes à Mobilité Réduite), des jardins & potagers individuels et/ou partagés, une atmosphère zen et conviviale, un environnement sain, le multi-générationnel …

http://www.dhnet.be/regions/namur/vers-une-premiere-living-blue-zone-wallonne-sur-le-site-des-paraboles-de-lessive-5bf58350cd70fdc91b8ea3e0
 
41 - 60 of 62 Posts
Top